Une insertion réussie et bénéfique

La société Murrplastik Systemtechnik mise sur l'insertion à son siège social d'Oppenweiler. L'exemple montre comment cela peut fonctionner en satisfaisant tous les participants.

La société Murrplastik Systemtechnik s'engage à permettre à des personnes handicapées d'avoir une vie professionnelle. Depuis l'été 2014, des personnes handicapées mentales travaillent au montage chez Murrplastik. En collaboration avec les Ateliers Backnanger et l'Atelier Reha de l'association Paulinenpflege Winnenden e.V., une institution pour les personnes handicapées mentales, un plan par étapes a été élaboré pour l'insertion. Les Ateliers Backnanger sont actifs depuis de nombreuses années en tant que sous-traitants pour Murrplastik. Début 2014, il a été envisagé de faire travailler directement chez Murrplastik les personnes qui travaillent dans ces ateliers. Aussitôt dit, aussitôt fait : L'essai a été tenté et les handicapés ont été petit à petit intégrés au travail quotidien chez Murrplastik, d'abord grâce à des stages. Des "postes de travail adaptés" ont ensuite pu être aménagés à l'automne 2014. De trois salariés à l'automne 2014, nous sommes passés à cinq salariés en juin 2015. Après la première année, on peut donc dire que l'expérience a réussi et est devenue le quotidien chez Murrplastik : les personnes handicapées et valides travaillent sans problème ensemble. Et l'exemple de Murrplastik montre en outre que cela est bénéfique pour une entreprise.

Nous pouvons donc l'affirmer : Tous les projets d'insertion réussis ont un facteur de succès en commun : ils doivent être élaborés et voulus au plus haut niveau dans les entreprises. Car la mise en œuvre est toujours délicate. Ces projets peuvent comporter des écueils et des perturbations. Seule la participation de la direction permet de veiller à ce qu'un projet ne soit pas remis en cause dans les comités, les groupes de projets et les équipes. Il faut de la volonté ! En d'autres termes : L'insertion fait aujourd'hui partie de la philosophie générale du groupe Murrplastik.
En plus de tous les objectifs altruistes, on ne peut cependant pas perdre des yeux la responsabilité économique globale de l'entreprise. Il s'avère que l'insertion est effectivement bénéfique pour la société Murrplastik Systemtechnik. Il convient ici de prendre en compte le fait qu'une entreprise peut économiser une partie de la taxe compensatoire. La taxe compensatoire, également appelée cotisation pour les personnes lourdement handicapées, doit être payée par tous les employeurs qui n'emploient pas le nombre de personnes lourdement handicapées imposé dans le Code allemand de la Sécurité Sociale (SGB IX). D'autre part, il convient de tenir compte des solides avantages économiques qui sont décrits dans la suite.

 



Illustration: Reiner Walther (à gauche), responsable d'atelier et Mario Schwenke (au centre), Job Coach auprès des Ateliers Backnanger de l'institution Paulinenpflege Winnenden, Cornelia Hölzl (à droite), associée-gérante de Murrplastik Verwaltungs- und Beteiligungs-GmbH


Le facteur décisif. Un atelier compétent.

Le facteur décisif pour une insertion réussie chez Murrplastik était et est toujours la collaboration avec l'atelier compétent, donc dans ce cas avec l'institution Paulinenpflege Winnenden e.V., qui fait fonctionner plusieurs ateliers pour personnes handicapés sur le site de Backnang. Les Ateliers de Backnang, fondés en 1977, se sont donnés pour objectif d'employer, de soutenir et de prendre en charge des personnes handicapées. Pour notre entreprise, il est très avantageux que les Ateliers de Backnang apportent de hautes compétences en matière de fabrication industrielle ainsi qu'une compréhension des processus industriels. Les fabrications "just-in-time" sont leur quotidien.
Sans l'implication de Mario Schwenke en tant que Job Coach et de Renier Welther, le responsable de l'Atelier Reha, notre collaboration n'aurait certainement pas été possible sous cette forme. Après tout, on a besoin de professionnels pour s'engager sur des terrains inconnus. Du point de vue de l'entreprise, il ne s'agit en effet pas d'acquérir nous-mêmes de nouvelles compétences dans la prise en charge de personnes handicapées mais de les "acheter".


La mise en place pratique pas à pas. De sous-traitants à collègues.

Un plan par étapes a été élaboré avec les Ateliers de Backnang. L'atelier a d'abord déterminé qui serait le plus adapté pour un travail chez Murrplastik. Les critères essentiels étaient la motivation personnelle et la capacité de travail.

L'Atelier de Backnang était, et est toujours, depuis des années, un sous-traitant de Murrplastik : par exemple pour le montage de boîtiers et d'emballages. Les salariés de l'atelier connaissaient dont l'entreprise Murrplastik et ses produits depuis de nombreuses années. Un emploi chez Murrplastik a été concrètement proposé à ces salariés.

Première étape : trois salariés des Ateliers de Backnang ont d'abord effectué, à partir de juin 2014, des stages d'un mois, selon la devise "exiger et soutenir". Du fait des très bonnes expériences, les stages ont été prolongés jusqu'à fin septembre 2014. Il s'est rapidement avéré que nos nouveaux collègues ont su faire face aux fortes pression de la production et ont donné toute satisfaction. Important : Nos nouveaux collègues viennent eux-mêmes au travail par les transports en commun.
Du fait de ces excellentes premières expériences, les stages ont été prolongés en octobre 2014 d'un an avec trois salariés tout d'abord. Ce sont maintenant (mai 2015) cinq personnes handicapées qui travaillent en production chez Murrplastik.
Du premier coup d'oeil, il est impossible de les distinguer de leurs collègues. Leurs performances correspondent à environ 40 à 60% des performances d'un salarié du marché du travail traditionnel. Nos nouveaux collègues travaillent cinq jours par semaine avec une temps de travail quotidien de six heures. Les temps de pause sont régulés différemment. Il est très important que nos nouveaux collègues aient un maximum de stabilité et de sécurité et suivent quasiment un "rituel quotidien". Tous les processus, toutes les étapes du travail, les touils et les interlocuteurs doivent permettre une routine très bien réglée. Les deux salariés en charge chez Murrplastik s'occupent de manière très amicale et responsable de leurs collègues handicapés.


L'insertion chez Murrplastik. Aspects juridiques et financiers.

Pour l'employeur, il est important qu'il n'existe aucune relation d'emploi directe entre lui et la personne handicapée. La raison est que le modèle d'insertion ne repose pas sur les même bases que le marché de l'emploi traditionnel mais suit les règles de ce qu'on appelle le marché de l'emploi protégé. La personne handicapée a donc un contrat de travail avec l'atelier. L'atelier conclut alors un contrat de prestation de service avec l'entreprise. Le salarié reste donc dans un cadre protégé qui lui est familier. D'autre part, cela signifie que l'entreprise ne prend quasiment aucun risque financier.
En outre, l'atelier reste à disposition pour toutes les questions concernant le poste de travail. Un Job Coach de l'atelier vient également régulièrement sur le poste de travail. Même dans le cas d'une absence pour cause de maladie, l'atelier peut fournir, si possible, un remplaçant pour une courte période. Le risque pour l'employeur est donc parfaitement gérable.
En plus de ces effets économiques positifs, le fait que la production reste dans l'entreprise occasionne moins de coûts de transport et de coûts logistiques.


Intégration. Nous pouvons apprendre les uns des autres.

L'insertion a des effets positifs au sein de l'entreprise. Le message pour les salariés est clair : Murrplastik s'engage en faveur des plus faibles. Nous montrons que nous sommes tous des êtres humains et que le succès économique n'est pas notre unique objectif.
D'autre part, l'insertion représente un enrichissement pour tous nos collègues. Les personnes handicapées sont très ouverts, sincères, modestes et spontanées - Ils expriment très ouvertement leurs sentiments. En bref : Nos nouveaux collègues nous communiquent leur bonne humeur ! Pour de nombreux salariés de Murrplastik, ce projet est donc devenu une affaire de cœur.


Conclusion : L'insertion ne doit pas être confondue avec l'intégration.

Les résultats sont très prometteurs. Tous les participants ont été surpris : Les performances de ces collègues handicapés étaient en moyenne supérieures dans notre entreprises à celles obtenues au sein de de l'atelier. Les jours d'arrêt-maladie sont nettement moins nombreux qu'à l'atelier. Le Job Coach Mario Schwenke émet l'hypothèse que les collègues handicapés s'identifient non seulement avec le produit mais également avec l'entreprise dans son ensemble : Le salarié a trouvé une place "plus proche de la réalité".

Malgré tout ou bien à cause de cela, il est cependant important que tous les participants sachent faire face aux écueils qui surviennent toujours dans le cadre de la collaboration avec des personnes handicapées. Pour le responsable d'atelier Reiner Walther, il est donc très important de souligner que l'insertion ne doit pas être confondue avec l'intégration. L'intégration suppose un processus d'adaptation de la personne handicapée, ce dont beaucoup de personnes handicapées mentales ne sont pas capables. Reiner Walther emploie une image très parlante pour souligner la différence : "Imaginez une étiquette accrochée dans un arbre. Au cours des années, l'arbre a grandi autour de l'étiquette. La personne handicapée - l'étiquette dans cette image -, peut donc rester telle qu'elle est."
Si on garde cela à l'esprit, on peut parler sans aucun doute, dans le cas de Murrplastik, d'une situation gagnant-gagnant : pour les personnes handicapées, pour notre entreprise et finalement pour la société dans son ensemble. D'autres entreprises peuvent s'inspirer de cette expérience.


A propos des Ateliers de Backnang de l'institution Paulinenpflege Winnenden e.V.

Les Ateliers de Backnang de l'institution Paulinenpflege Winnenden e.V. ont été fondés en 1977 avec pour objectif l'emploi, le soutien et la prise en charge de personnes handicapées. Les personnes handicapées trouvent ici des emplois dans les domaines de l'emballage, du tri et du montage, de l'économie domestique ainsi que des postes de travail dans l'informatique. Dans les départements d'usinage des matières plastiques et des métaux, sont proposés tous les types d'usinage par enlèvement de copeaux et sans enlèvement de copeaux comme le sciage, le déchirement, le perçage, le tournage, le fraisage etc. Pour les produits plus élaborés, des machines à commandes CPE ou CNC sont disponibles. Dans le domaine du textile, des produits de haute qualité sont produits pour l'artisanat et l'industrie.
Pour plus d'informations : http://www.paulinenpflege.de/bkw/

A propos du groupe Murrplastik

Depuis sa fondation en 1963, le groupe Murrplastik, basé à Oppenweiler dans les environs de Stuttgart, figure parmi les pionniers de la haute technologue en termes de matières plastiques. Murrplastik est aujourd'hui un groupe d'envergure internationale qui compte 550 employés. Avec plus de 170 brevets, Murrplastik est un des leaders mondiaux des systèmes liés aux câbles et aux armoires électriques.


Figure : Centrale de Murrplastik Systemtechnik GmbH, Oppenweiler




Murrplastik Systemtechnik GmbH développe, produit et commercialise des solutions système de haute qualité en plastique, telles que par ex. des chaînes porte-câbles, des passe-câbles, des lignes électriques, des systèmes d'identification, ou encore des équipements d'automatisation et de robotique. Depuis des décennies, les produits „Made by Murrplastik“ se distinguent par leur endurance et leur qualité dans des conditions d'utilisations difficiles, que ce soit sur des sites de production de l'industrie automobile, dans le domaine du transport ferroviaire ou le domaine médicale, ou encore dans la construction mécanique. Les tests réalisés dans un laboratoire interne garantissent la meilleure qualité en termes de longévité, de robustesse, de facilité de montage et de rentabilité dans l'utilisation.
Les produits Murrplastik sont distribués par des succursales en France, Italie, Suisse, Espagne, Danemark, États-Unis et Chine, ainsi que par des agences en Amérique du Sud, Afrique, Australie et Asie. Murrplastik Holding répond de la stratégie du groupe Murrplastik.
Pour plus d'informations : http://www.murrplastik.de

Auteure : Cornelia Hölzl, associée-gérante de Murrplastik Verwaltungs- und Beteiligungs-GmbH.

 

[+] Cliquez sur les images pour les agrandir